jump to content immediately

Posts filed under 'poker'

Les tricheries à éviter au poker en ligne

Comme dans la plupart des jeux, au poker il y a la possibilité d’être la victime de la tricherie des autres joueurs. Mais, lorsqu’on joue en ligne, on est, du moins, épargné du souci d’être dupé par un faux mélange ou de protéger ses cartes des yeux des autres. Lors du jeu en ligne, il y a d’autres moyens de tricher. Il faut s’inquiéter plutôt pour les joueurs qui font équipe, pour ceux qui jouent sur plus d’un ordinateur ou utilisent des robots.

Les joueurs qui se sont associés peuvent obtenir un petit avantage, en s’assoyant à la même table pour se donner mutuellement des informations sur leurs mains. Ce type de fraude est assez rarement rencontré et n’a aucun effet significatif sur les gains ou les pertes des autres, lorsqu’on joue à une table complète. En fait, les tricheurs de cette catégorie gagnent moins et perdent plus que s’ils s’étaient concentrés sur leur main et leur jeu.

Plus dangereux sont les joueurs qui coopèrent pour empoigner le grand pot. Dans ce cas-là, c’est seulement l’un des joueurs qui a une bonne main, par une relance soutenue censée faire « sombrer » la victime. Mais, de toute façon, ce type de fraude est facile à détecter par la salle de poker à l’aide des analyses automatiques et manuelles. Vérifier l’histoire des mains, en tant que joueur, peut s’avérer également très utile.

Les joueurs utilisant deux pc et deux identités différentes tout en jouant à une seule table, est un autre type de fraude, aussi facile à détecter par la salle de poker.

Enfin, le risque que quelqu’un s’insinue dans votre pc pendant le jeu est assez improbable. Pour prévenir de telles situations, il est fort conseillé d’installer un firewall. La plupart des FAI fournissent des firewall, dans leur offre de base.


Une nouvelle option de paiement sur Pacific Poker

Jouer sur un casino en ligne, ce n’est plus un problème de nos jours, mais quelles options de faire un dépôt avez-vous? Pacific Poker a trouvé une bonne réponse et vous la partage. Cette réponse s’appelle iDeal et est une méthode de paiement que le site vient d’ajouter aux autres moyens déjà disponibles sur son adresse. iDeal est une marque Moneybookers qui comporte quelques étapes précises d’utilisation. La première est de se connecter à la caisse sur son compte de poker Pacific Poker. Il faut après choisir cette méthode de paiement des options affichées, taper le montant allant être déposé et cliquer soumettre. Si vous avez déjà un compte Moneybookers, c’est d’autant mieux. Sinon, vous devrez suivre la procédure d’inscription afin de créer votre compte. Après, le processus d’ajouter de l’argent sur votre compte sera beaucoup plus facile.

L’enregistrement et le dépôt sur Pacific Poker peut être la chose idéale pour les joueurs de poker, notamment s’ils s’inscrivent par l’intermédiaire de PokerListings.com. Ils auront, de cette façon, accès au meilleur bonus disponible et à des promotions exclusives. Tous les joueurs s’enregistrant via PokerListings.com sont éligibles pour un bonus exclusif de 475$! Pacific Poker offre aussi aux joueurs de PokerListings des freerolls exclusifs. Avec 5,000 $ en freerolls mensuels, le site de poker lancera bientôt des tournois de qualification pour l’EPT: 17,000$ pour Barcelone et 15,000$ pour Londres.

in poker on août 18 2008 » 0 commentaires

En route pour le Tournoi de Poker d’Asie

Tout le monde va en Asie. Les sportifs à Beijing, les joueurs de poker, à Macau. La compétition au Tour de Poker d’Asie s’annonce de plus en plus dure. Les organisateurs ont annoncé aujourd’hui qu’on aura l’honneur de rencontrer parmi les participants le renommé Doyle Brunson et son fils, Todd Brunson. Et les Brunson ne sont pas les seuls. A Macau on retrouvera aussi d’autres pros tels J.C. Tran, Nam Le, Quinn Do, tout comme David Saab, champion d’APT Philippines à l’événement d’un buy-in de 5,000$. Cette fois, la cagnotte qui s’élève à 1,5 millions de dollars, avec 500,000$ garantis pour le gagnant, rassemblera, sans doute, un grand nombre de joueurs aux événements censés se dérouler entre le 28 et le 31 août 2008.

« Nous sommes fiers d’avoir parmi les participants au Tournoi de Poker d’Asie le numéro 1 du poker, Doyle Brunson. », a avoué Matt Savage, le directeur désigné pour le tournoi. « Doyle est le joueur qui a tout expérimenté dans l’industrie du poker, c’est donc, normal qu’il soit le témoin cette progression spectaculaire du poker en Asie », a-t-il rajouté.

Et Doyle ne traversera pas le Pacifique seulement pour ce tournoi. Suivant la tendance des grandes compétitions dans le domaine, Asian Poker Tour aura ses événements collatérales, aussi attirantes, sinon plus, que le tournoi. Ainsi, à l’événement qui fera « mettre » sur la table 1,000,000, Brunson aura l’occasion d’affronter des camarades tels Kenny Tran, Michael Sampoerna, homme d’affaires indonésien, et Chris Parker, CEO d’APT. L’événement se déroulera le 29 août.

in poker on août 08 2008 » 0 commentaires

Phil Hellmuth n’est plus en top

Nous voilà à la fin de la sixième journée de l’événement 39 WSOP, soldée avec 27 gagnants d’un billet pour une récompense comptant cinq chiffres. En effet, une longue journée incitante, où le chip-leader du cinquième jour, Mark Ketteringham s’est retrouvé en tête d’un champ plein d’adversaires de marque, tels David « Chino » Rheem, David Benefield, Brandon Cantu, Kido Pham et Mike « The Mouth » Matusow.

La journée commençait, quand-même, avec une controverse, puisque les organisateurs ont décidé de pénaliser Phil Hellmuth pour avoir « secoué » un joueur à la fin de la journée précédente. La pénalité l’a obligé de s’asseoir à la table de jeu plus tard que les autres. Malheureusement pour lui, ce retard était en mesure de porter préjudice à ses chances de gain, puisqu’il se trouvait déjà parmi ceux à piles très peu élevées par rapports à celles dépassant 1 million.

Par conséquent, Hellmuth a eu une discussion avec les représentants de Harrah’s, inclusivement avec le directeur WSOP Jeffrey Pollack, qui a décidé que la pénalité établie était excessive et a permis à Hellmuth de continuer le tournoi. Pour Hellmuth, le répit n’a pas été de bon augure. Le star WSOP a été renvoyé par Andrew Rosscamm, quittant la table en 45ème place, avec un chèque de 154 400$.

Les éliminations ont continué toute la journée dans le même rythme, jusqu’à la pause de dîner. A ce moment, la salle Amazon ne comptait plus de 4 tables de jeu, avec le but de faire garder en compétition 27 joueurs. Le projet s’est montré réalisable à long terme, car, une heure plus tard, il n’y avait qu’un joueur qui avait quitté le jeu. Le point culminant a été atteint une fois avec les paris à six chiffres de Cristian Dragomir, y compris l’un qui a donné à Tiffany Michelle une moitié de million.

A côté de Nikoly Losev, Dragomir a dû, quand-même quitter la course. Les deux ont perdu à la limite le combat, en 28ème et 29ème position, remportant chacun un prix de 193,000$. Parmi ceux qui ont quitté la compétition: Matt Matros, Keith Hawkins, Justin Scott, Alex Outhred, Phil Hellmuth, Jonathan Plens, Kido Pham, Andrew Rosscamm, Jamal Kunbuz et Victor Ramdin.

in poker on juillet 14 2008 » 0 commentaires

Avis aux débutants au poker: D.Negreanu conseille le Limit Hold’em !

La télévision a changé à jamais le jeu de poker, étant exclusivement responsable pour la résurgence de no-limit Texas Hold’em. Avant, le nom du jeu était Limit Hold’em », nous explique Daniel Negreanu, nom résonnant dans les casinos du monde.

Professionnel du poker expérimenté dans les grands tournois disputés à travers le monde, Daniel Negreanu essaye nous convaincre, dans un article récent, que le limit hold’em est fort conseillé aux débutants qui veulent enrichir leur expérience de jeu. Si les arguments qui lui donnent raison sont bien réelles, il n’est pas moins vrai que plusieurs des grands noms au poker ont fait leur début de la carrière en jouant aux limits.

Aujourd’hui, la situation s’est renversée: les gens apprennent à jouer au poker en expérimentant le no-limit, chose qui n’est pas nécessairement mauvaise. En échange, essayer une alternance entre le limit et le no-limit en tant qu’aspirant au titre de pro du poker est une option meilleure. Pourquoi le limit hold’em, est-il préférable, parmi les jeux de casino, pour un débutant? Daniel Negreanu nous répond:

1. Le limit hold’em est un jeu beaucoup plus rapide,on sera, donc, de même à jouer un plus grand nombre de mains. Au limit hold’em, ce n’est que rarement qu’on voit un joueur attendre plus de cinq minutes pour relancer au river. Avec des mains qui sont plus nombreuses, l’expérience gagnée sera plus riche.

2. Le limit hold’em nous enseigne le jeu agressif, avant et après le flop; même si les mouvements agressifs sont presque aussi dangereux qu’au no-limit, la structure des paris dans la variante limit est un bon bouclier contre les gros coups.

3. Au hold’em limit, on pourra aussi jouer plus de flops. Au no’limit, lorsqu’un joueur relance dans le  pre-flop, les dimensions de la relance vous obligeront, peut-être, de vous coucher. Ca ne se passe pas au limit hold’em, une assez forte raison pour essayer, au début, plutôt cette version de jeu!

4. Dernièrement, jouer au limit-hold’em, c’est apprendre à lire les patterns des joueurs, quant aux paris qu’ils font. A la différence du jeu no-limit, où le pari est toujours primé, la mise au limit hold’em a le plus souvent un but précis. C’est vraiment une information essentielle que le pari fait vous donnera sur la main de votre adversaire!

Le texas Hold’em, dans ses deux versions, est l’un des jeux de casino les plus prisés et les plus profitables.

in poker on juillet 01 2008 » 0 commentaires

Newer Articles