jump to content immediately

Posts filed under 'Divers'

Le joueur social vs. le joueur compulsif

Les jeux représentent une question controversée, il y a ceux qui les approuvent et ceux qui s’y opposent. C’est vraiment une question discutable.

Charles Lamb dit que « l’homme est un animal joueur ». Johan Huizinga parle aussi de l’homme dans sa qualité de « Homo-ludens », examinant la fonction sociale du jeu. Chaque être humain a la tendance innée de participer à des activités impliquant le jeu.

En fait, il y a deux types de joueurs: les joueurs sociaux et les joueurs compulsifs.

Le jeu social est le genre d’activité pratiquée pour l’amusement et pour l’interaction sociale. On parie pour le plaisir, pas pour les bénéfices financiers. Bon nombre de retraités et chômeurs sont engagés dans de telles activités, mais non seulement eux. La plupart jouent aux jeux de cartes, aux machines à sous, au bingo et parient sur les sports et les courses de chevaux. Le jeu social est généralement une évasion positive pour les personnes et les familles en bonne santé.

D’autre part, le jeu compulsif est principalement engendré par une impulsion irrésistible. Ce genre de jeu est une préoccupation négative, car il domine et souvent perturbe la vie du joueur. Le joueur compulsif est obsédé de continuer à jouer, coûte que coûte, au détriment de sa famille, sa vie sociale et professionnelle. Ce type de joueur gaspille souvent toutes ses économies, s’endette jusqu’à la gauche, met en gage ses propriétés et peut même recourir à des moyens illégaux pour obtenir l’argent, étant convaincu qu’il aura de la chance la prochaine fois.

in Divers on octobre 21 2010 » 0 commentaires

Le Groupe Lucien Barrière se lance sur le marché boursier

Le 16 septembre, le Groupe Lucien Barrière a annoncé les termes d’une introduction en bourse estimée à 575-700 millions d’euros et qui permettra à l’hôtel Accor de vendre sa participation.

Accor, qui détient 49% de la compagnie, a fait dernièrement plusieurs cessions. Par la vente de sa participation dans un groupe de casinos, qui possède également des hôtels de luxe, Accor poursuit sa stratégie de recentrage sur l’industrie hôtelière.

L’introduction en bourse du Groupe Lucien Barrière estimera l’entreprise à l’équivalent de 748-913 millions de dollars, sur un prix d’introduction de 16,10 à 19,60€ par action. Le directeur général Dominique Desseigne augmentera sa participation majoritaire de 51% à 53%.

Le prix d’introduction final sera fixé le 30 septembre pour une mise en bourse au début d’octobre.

La fourchette de prix indiquée est inférieure à celle prévue par les analystes.

Desseigne a déclaré que la fourchette de prix était raisonnable et que le moment était propice parce que les résultats du groupe s’amélioraient et le marché boursier se comportait bien.

Le groupe apparaît sur le marché un peu plus de 100 ans après que François André, l’oncle du fondateur du groupe Lucien Barrière, a ouvert son premier casino en 1909.

Le groupe détient aujourd’hui 37 casino gratuit, 16 hôtels de luxe et 131 restaurants et bars.

Il a des ventes annuelles d’environ 1 milliard d’euros et emploie 6,600 personnes.

in Divers on septembre 22 2010 » 0 commentaires

Bookmaker.com organise des paris sur le final de la série « Lost »

Le final de la série « Lost » sera diffusée prochainement et Bookmaker.com, le plus ancien site de paris destiné aux parieurs américains, a affiché des cotes sur les possibles fins de l’histoire.

Ce n’est pas tout à fait inhabituel pour les sites de jeux et de paris, de proposer des paris sur les divers spectacles. Bookmaker.com offre régulièrement des cotes sur le show « The Sopranos », diffusé sur HBO.

Maintenant, on peut parier sur n’importe quoi. Mais il est difficile de deviner le dénouement de « Lost ».

Les cotes offertes par Bookmaker.com sur le final de « Lost » prennent en compte les variantes suivantes:

– Le fils de Michael, Walt, fera son apparition, +1,000 (9%). Cette fin payerait 100 $ pour chaque pari de 10 $.

– L’Homme en Noir/Smoke Monster profitera de Desmond pour détruire l’île, 500 (17%). Cette fin payerait 50$ pour chaque pari de 10$.

– Jacob mettra en lumière son véritable caractère et apparaîtra comme le personnage négatif, 180 (35%). Cette fin payerait 18,50$ pour chaque pari de 10$.

– Les autres survivants retourneront sur l’île pour combattre, 300 (25%). Cette fin payerait 30$ pour chaque pari de 10$.

– L’île n’a été qu’un rêve, 2.500 (4%). Cette fin payerait 250$ pour chaque pari de 10$.

– On découvrira que Juliet est la mère du fils de Jack, 120 (45%). Cette fin, qui est favorite, payerait 12$ pour chaque pari de 10$.

– L’un des quatre derniers (Jack, Kate, Hurley, Sawyer), va mourir, 150 (40%). Cette fin payerait 15$.

– L’Homme en Noir/Smoke Monster quittera l’île, 340 (22%). Cette fin payerait 34$.

Acclamé par la critique et aimé du public, « Lost » a été suivi par environ 16 millions de téléspectateurs par épisode, lors de sa première année de diffusion sur ABC. Le film a remporté de nombreux prix, dont Le Prix Emmy pour la Meilleure série dramatique en 2005, le prix de la Meilleure importation américaine aux British Academy Television Awards en 2005, Le Globe d’Or pour le Meilleur Drame en 2006.


TechLink crée le dispositif contre le jeu compulsif

La société canadienne TechLink a créé un dispositif qui pourrait aider les joueurs compulsifs à contrôler leurs  pulsions et à ne pas chasser leurs pertes. Le dispositif pour le jeu responsable donne aux joueurs le contrôle de l’information et les options nécessaires pour éviter le jeu compulsif.

Le dispositif est conçu pour l’utilisation dans les casinos terrestres, mais pourra s’avérer inestimable pour les casinos virtuels.

Les joueurs créént un profil sur un dispositif prêt à l’emploi, qui suit alors les paris et les résultats obtenus au jeu et donne à l’opérateur l’occasion de choisir le jeu sécuritaire. L’appareil fournit l’image de la gestion de l’argent, ce qui permet de faire un bilan de la situation.

Les joueurs peuvent programmer le dispositif à limiter les pertes pour un certain délai de temps ou à simplement interdire le jeu dans ce délai fixé.

L’appareil dispose aussi de l’option d’auto-exclusion, ce qui empêche le jouer d’utiliser toutes les machines de jeu que l’appareil a en évidence. L’auto-exclusion peut durer de un à trois jours.

Le produit sera commercialisé sous le nom de « Gameplan ». Une fois le logiciel installé par un casino, le dispositif pourra être branché sur n’importe quelle machine de jeu, qui échangera des informations avec le serveur, fixant les modalités de jeu pour tel ou tel joueur.

Le dispositif est actuellement étudié par un groupe de spécialistes – le Commité d’Etude des Jeux sur Internet. Cet examen a en vue l’efficacité du système dans les casinos virtuels. Ce groupe recommandera aussi l’utilisation standardisée du dispositif auprès de l’Association des Standards de Jeu.


Les mots d’esprit qui disent tout sur les jeux d’argent

L’argent gagné est deux fois plus doux que l’argent mérité – le film The Color of Money

Si vous n’êtes pas juste un peu craintif lorsque vous entrez dans un casino, soit vous êtes très riche, soit vous n’avez pas suffisament étudié les jeux.

Les jeux d’argent englobent tout. Ils combinent la prédisposition naturelle de l’homme pour le jeu avec le désir de connaître son sort et son avenir – Franz Rosenthal, Gambling in Islam, 1975

La course n’est point aux agiles, ni la guerre aux vaillants, mais c’est comme ça qu’on arrive à parier – Damon Runyon, « More Than Somewhat », en référence à l’Ecclésiaste 9:11 – « J’ai encore vu sous le soleil que la course n’est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents; car le temps et les circonstances décident de ce qui arrive à tous ».

Un jour quelqu’un m’a demandé pourquoi les femmes ne jouent pas autant que les hommes et je lui ai donné la réponse de bon sens que nous n’avions pas tant d’argent. Ce fut une vraie réponse, mais incomplète. En fait, les femmes répondent à leur instinct pour le jeu en se mariant – Gloria Steinem

Le besoin de jouer est tellement répandu et sa pratique est si agréable, que je suppose que ça soit mal – Heywood Broun

Si vous jouez, pensez à trois choses dès le début: les règles du jeu, les enjeux et le moment de sortir du jeu – proverbe chinois

Dans la plupart des maisons de jeu, vous verrez plusieurs fenêtres marquées « Pariez ici », mais une seule fenêtre marquée « Paiement » – Jeffrey Bernanrd

Si un tremblement de terre frappe Las Vegas, allez directement  à la salle de kéno. Rien n’est jamais gagné là – auteur inconnu

Remettez-vous à la patte de lapin porte-bonheur si vous voulez, mais rappelez-vous que ça ne marche pas pour le lapin lui-même – R.E. Shay

La maison ne bat pas le joueur. Elle lui donne l’occasion de se battre soi-même – Nick Dandalos

Un dollar ramassé sur la route nous donne plus de satisfaction  que les 99 gagnés suite à nos efforts, et l’argent gagné à Faro ou sur le marché boursier a le même effet sur nous – Mark Twain

La chance ne donne jamais, elle ne fait que prêter – proverbe suédois

A la table de jeu, il n’y a pas de pères et fils – proverbe chinois

Les courses de chevaux sont comme une roulette animée – Roger Kahn

Un cheval de course est un animal qui peut prendre pour une promenade plusieurs milliers de personnes à la fois – auteur inconnu

Les moralistes condamnent les loteries et refusent de voir quelque chose de noble dans la passion du joueur. Ils jugent le jeu comme certains athées jugent la religion,  par ses excès.

in Divers on février 15 2010 » 0 commentaires

De nouvelles entraves à la campagne Right2Bet

La campagne Right2bet se confronte de plus en plus aux problèmes dûs à l’adversité que l’on oppose à son projet. Cette fois-ci, la cause est la série de vidéos « Renegade Ref », lancées fin janvier 2010 comme un moyen de divertissement. Les vidéos mettent en vedette un personnage qui, aux matchs de football, suscite des sentiments contradictoires au sein du public. La figure de l’arbitre – car c’est lui le personnage controversé – a été utilisée à but satirique: l’arbitre qui siffle et montre les cartons jaunes ou rouges se ressemblerait aux gouvernements qui essaient désespérément d’empêcher les opérateurs de jeux à fonctionner dans leur juridiction.

Le grand public a trouvé la série très amusante, mais les autorités des différents pays européens ont trouvé que les vidéos faisaient la publicité des services des bookmakers étrangers. C’est pourquoi les vidéos ont été interdites, ce qui n’est qu’un autre exemple de situation injuste pour les consommateurs et pour les opérateurs à la fois.

En dépit des actions entreprises par les autorités nationales, la Cour Européenne de Justice a récemment donné un autre signal positif à l’industrie. L’affaire a impliqué la législation en matière de jeux du Land allemand de la Rhénanie-du-Nord – Westphalie. L’instance européenne a apprécié une fois de plus que le droit communautaire détenait la primauté sur la législation nationale ou locale. Les interdictions visant les jeux en ligne sont particulièrement contraires aux dispositions des Traités européens sur la libre prestation des services et la libre circulation des capitaux au sein de l’Union Européenne.


La communauté du jeu en ligne vient en aide aux sinistrés haïtiens

Après le tremblement de terre qui a frappé l’Haïti début janvier et le désastre humanitaire qui l’a suivi, les organisations se sont empressées de venir aux secours des sinistrés. L’aide humanitaire s’est concrétisée dans la collecte d’argent, de médecines, de nourriture et dans les soins accordés par les volontaires. L’aide est venue de partout. Donc, il n’est guère surprenant que la communauté des jeux en ligne s’est impliquée elle-aussi dans l’effort de secours.

Presque trois semaines après la catastrophe, on voit que bon nombre d’opérateurs en ligne ont eu des initiatives d’aide. L’un des sites de jeu qui a ramassé de l’argent est Millionaire Casino. Ils ont collecté des fonds qu’ils ont donnés à la Croix-Rouge pour les réparations urgentes et les fournitures médicales. L’argent est prélevé des récompenses VIP et les utilisateurs peuvent choisir de faire plus de dons, s’ils le souhaitent.

Bodog a aussi matérialisé son potentiel d’apporter une contribution. Son fondateur, Calvin Eyre, a fait sur son blog un appel à toutes les sociétés ou les personnes physiques de l’industrie du jeu de contribuer aussi à l’effort de secours. Jusqu’à présent, il a personnellement donné 10,000 livres à l’association caritative britannique Oxfam. Pour stimuler les autres à faire des dons substantiels, Eyre a promis que sa fondation égalerait tout don de jusqu’à 1,000,000$.

Répondant à l’appel, Casinomeister a réussi à collecter 20,000$, mais ont cessé l’activité à cause des difficultés de paiement.

Et ce ne sont pas seulement les casinos en ligne qui envoient de l’argent en Haïti, mais aussi les salles de poker. Dans l’industrie de poker, la collecte de fonds est faite notamment par les tournois de charité. De plus, PokerStars a mis en place un fonds de secours par lequel la société s’engage à égaler tous les dons des joueurs. Grâce à la généreuse contribution des joueurs, le site a recueilli jusqu’à présent près de 475,000$. PokerStars offrira aussi à la Croix-Rouge l’équivalent du montant, doublant ainsi la valeur de l’argent collecté.

in Actualités,Divers on février 04 2010 » 0 commentaires

Quelques superstitions qui « hantent » les joueurs au casino

Les gens se fient aux superstitions depuis des siècles et y croient même aujourd’hui, à une époque où le triomphe de la raison n’est plus mis en doute. Les joueurs ne font pas exception et les superstitions les accompagnent aux casinos terrestres ou en ligne qu’ils visitent. Qu’il s’agisse des porte-bonheurs ou des choses considérées négatives, les superstitions influencent la conduite et l’état d’esprit des joueurs. Ci-dessous, vous trouverez une petite liste de ces croyances, vous en savez peut-être plus!

– Il ne faut jamais entrer dans un casino par les portes d’avant! En passant par là, vous invitez la malchance des  joueurs perdants qui sont sortis par ces mêmes portes à vous rejoindre…Les superstitieux prennent garde d’entrer dans le casino par les portes les moins utilisées ou les portes d’arrière.

– Quelques-uns des joueurs asiatiques portent seulement des vêtements rouges, car le rouge est la couleur de la bonne chance et de la fortune.

– Il ne faut jamais utiliser des billets de 50$ dans un casino. Ce serait un signe de très, très mauvaise chance. Il s’agit d’une superstition qui persiste depuis longtemps et explique probablement pourquoi on n’est jamais payé en monnaies de 50$!

– Lorsqu’on joue à des jeux de table tels que le poker, le blackjack, la roulette ou d’autres, on ne doit jamais compter son argent! Cela est un signe de très mauvaise chance. Eloignez-vous de la table pour vérifier vos fonds, car en comptant l’argent sur place, vous risquez d’être réprimandé par les autres joueurs, car cette superstition a des effets pour tout le monde à cette table!

Maintenant, jetons un coup d’oeil sur les porte-bonheur. Certaines de ces superstitions sont extrêmement drôles!

– Après une nuit chanceuse au casino, certains joueurs ne lavent pas les vêtements qu’ils ont portés. De plus, ils portent les mêmes pièces à chaque fois qu’ils vont au casino sans jamais les laver! Ils pensent qu’en lavant leur costume ils chassent la bonne chance. De toute façon, quiconque a la malchance d’être assis à côté du respectif aura quelques problèmes…olfactifs!

– Il y a des joueurs qui prennent note de ce qu’ils ont porté ou mangé ce jour-là, la route qu’ils ont suivi pour arriver au casino, le dealer qui était au casino, combien d’argent ils ont misé à la machine à sous gagnante et de tout ce qui s’est passé alors. Ensuite, ils répètent l’expérience à chaque fois qu’ils visitent le casino à une date ultérieure, parce que c’est la combinaison gagnante et devrait fonctionner de nouveau!

Les joueurs aux machines à sous ont quelques-unes des plus drôles superstitions:

– Baiser l’écran de la machine à sous avant chaque tour

– Compter sur un numéro préféré avant de faire tourner les rouleaux; ces joueurs pensent que s’ils établissent un rythme à la machine, celle-ci va commencer à payer gros.

– Parier une pièce pour le premier tour, deux pièces pour le deuxième tour, trois pièces pour le troisième tour et ainsi de suite

– Certaines personnes pensent que si elles n’ont touché aucune combinaison gagnante aux cinq premiers tours, la machine est « froide » et il est temps de passer à une nouvelle machine.

in Divers on février 02 2010 » 2 commentaires

Les jeux de cartes en historiettes

Comme dans le cas de n’importe quel jeu, il y a beaucoup d’anecdotes associées à l’histoire, aux règles et aux événements liés au jeu respectif. Il en est de même avec les jeux d’argent. Les jeux d’argent ont une histoire riche et fascinante, à tel point que les amateurs d’histoires piquantes vont sûrement se délecter avec la richesse d’infos relatives à ce domaine. Jetons un regard sur quelques-unes de ces historiettes:

Saviez-vous que tous les Rois (Kings) d’un paquet de cartes standard représentent en fait des personnes réelles? C’est vrai, les Rois sont plus que des Rois dans un jeu de cartes. Cela est dû au fait que le paquet standard de cartes a été créé en France, au cours du 15ème siècle. Pour représenter les Rois, le concepteur des cartes a utilisé des figures historiques. Par exemple, Charlemagne est représenté comme le Roi de coeur, alors que Julius Caesar est représenté par le Roi de carreau. De même, Alexandre le Grand est figuré par le Roi de trèfle, tandis que le Roi David de la Bible est portraituré par le Roi de pique.

De façon similaire, le concepteur du premier paquet de cartes a aussi décidé de représenter sur les cartes certaines cultures spécifiques. Ainsi, les diverses suites de cartes ont des portées sur plusieurs cultures  majeures de jusqu’au 15ème siècle. Par conséquent, les suites de pique, trèfle, carreau et coeur sont des représentations figuratives pour le Moyen-Orient, la Grèce, l’Empire Romain et respectivement le Saint Empire Romain germanique.

Mais l’histoire des jeux de cartes a commencé beaucoup avant le 15ème siècle. On estime qu’ils ont été inventés aux environs de 900 après JC. Apparemment, les Chinois ont inventé le jeu de cartes quand ils ont commencé à faire de diverses combinaisons avec les monnaies de papier. L’histoire du kéno, une loterie offerte dans les casinos, est plus ancienne encore. Le jeu est né il y a 2000 ans, en Chine, comme une modalité de collecter des fonds pour l’armée d’une province.

in Divers on janvier 12 2010 » 0 commentaires