jump to content immediately

Le Chypre veut interdire les jeux de casino en ligne

Les législateurs de Chypre ont envoyé pour examen à la Commission Européenne un projet de loi proposant l’interdiction de toutes les formes de jeu en ligne, à l’exception des paris sportifs. Selon le droit communautaire européen, l’échange de services entre les pays de l’UE doit rester libre. Le gouvernement du Chypre est, donc, obligé de demander à la CE une exemption avant d’appliquer une interdiction sur les services de jeu en ligne.

Les législateurs utilisent une logique similaire à celle du Portugal, en 2009. Dans cette affaire-là, qui a été jugée par la Cour de Justice Européenne, le gouvernement portugais s’est défendu contre les accusations que l’objectif de la législation anti-jeu aurait été la création d’un monopole d’Etat. En échange, les autorités ont prétendu que l’interdiction aiderait à combattre les délits et la fraude.

Selon le procureur général du Chypre, Petros Clerides, l’interdiction de la roulette, des machines à sous et du poker est « dans l’intérêt public ».

« Le projet est censé combattre la criminalité et protéger le consommateur », dit-il. Selon lui, l’arrêt en faveur du Portugal est une preuve de sa justesse.

Bien que la législation proposée interdise les jeux comme la roulette ou les machines à sous, elle autorise les paris sportifs et prévoit l’octroi de licences pour les points de vente.

En principe, la législation prévoit aussi:

– la création d’un « Conseil des Jeux » qui réglemente tous les jeux en ligne à Chypre
– l’octroi de licences aux opérateurs qui paient des impôts sur le chiffre d’affaires, non sur le profit
– une interdiction des paris en espèces et l’utilisation exclusive des cartes de crédit et portefeuilles électroniques, où les opérations sont plus faciles à surveiller et à taxer
– la présentation par le législateur d’une garantie bancaire pour s’assurer que les joueurs reçoivent leurs gains
– la fermeture des établissements qui ne parviennent pas à payer l’impôt dû à l’échéance.

Votre réponse:


obligatoire


obligatoire (ne sera pas publié)



Vous pouvez utiliser ces mots-clé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Trackback cet Article  |  S’abonner aux Commentaires